< Retour au blogue

Performance et Sens de la vie

20 décembre 2021

Performance et Sens de la vie

Performance :

Vous ne comptez plus les tours sur cette piste de course sur laquelle vous roulez, le pied à fond sur la pédale d’accélérateur,  les yeux rivés sur l’asphalte.  Vous imaginez les spectateurs qui vous acclament, et les concurrents qui vous talonnent.

Pas question de lever le pied. Pas maintenant. Même pas dans ce virage qui arrive sur vous à une vitesse incroyable. L’adrénaline pure coule dans vos veines. ‘’je vais l’avoir’’ ‘’je vais l’avoir’’ répétez-vous sans cesse dans votre tête. En tant que pilote de course chevronné, vous êtes reconnu pour aborder les virages comme des lignes droites. Vous imaginez déjà la ligne d’arrivée, les journalistes, les tapes sur l’épaule, la fierté de la réussite.

Perte de contrôle :

Et soudain, dans ce virage trop serré, vous sentez la voiture glisser. Malgré toute votre expérience, vous perdez le contrôle. Vous ne voyez plus rien. C’est le chaos.  Quand vous vous arrêtez enfin, dans un tourbillon de poussière, vous ne savez plus dans quel sens vous êtes.

Ouf. Rien de cassé.

Vous anticipez le son strident des autres voitures qui passent à côté de vous, réussissant leur virage et vous narguant en passant.  Mais non. Aucun son ne vient troubler le silence, à part les battements fous de votre cœur et votre respiration un peu courte.

Sous le choc, vous sortez de votre véhicule et marchez jusqu’à la piste lisse et grise. Il n’y a personne.  Pas de spectateurs. Pas d’équipe médicale. Personne pour vérifier votre voiture. Vous êtes seul.

Sidéré, vous vous demandez depuis combien de temps vous coursez ainsi. Et contre qui. Comment avez-vous pu ne pas vous en apercevoir ??

Un peu confus, vous allez vous asseoir un peu plus loin, dans l’herbe.

En contrebas, vous apercevez une petite route sinueuse à travers les champs. Sans savoir pourquoi, vous avez le gout d’aller l’explorer.   Vous vous raisonnez. Les pistes de course, c’est toute votre vie !

Soudain, sans trop comprendre, vous décidez de suivre votre intuition. Au pire, vous serez de retour à temps pour la prochaine course.

Nouvelles pistes :

Alors vous laissez derrière vous la piste de course grise et vous vous retrouvez sur cette belle route de campagne. Vous remarquez soudain le soleil. Les vitres baissées, vous sentez le vent frais. Vous enlevez votre casque et vous respirez enfin.

Les parties sinueuses de ce nouveau chemin demandent de la concentration, et vos meilleures qualités de pilote de course sont à l’œuvre.  Vous pouvez choisir d’accélérer dans les lignes droites, de vous ajuster aux courbes, de ralentir pour admirer ce lac.  Vous vous sentez vivant.

Au fil de votre route, vous embarquez un jeune qui fait du pouce avec des rêves de tour du monde plein les yeux.  Il vous rappelle que vous aussi, vous avez le gout du voyage. Plus tard, vous vous arrêtez pour aider un cultivateur qui a un problème mécanique. (ah oui, c’est vrai, vous vous y connaissez aussi en mécanique).

Aux intersections, vous prenez le temps de vous arrêter pour choisir où vous voulez aller.  Par moments, vous voyagez à pied, parfois seul, parfois accompagné.

Retrouver le sens :

Peu à peu, ce que vous imaginiez comme une courte escapade devient le chemin sur lequel vous voulez avancer. De toute façon, la piste de course grise ne fait plus de sens pour vous. Vous avez retrouvé le sens de votre vie.

—————

On embarque trop souvent dans une carrière ou dans l’entreprenariat comme sur une piste de course. C’est stimulant, et très satisfaisant la plupart du temps.  Je vous souhaite sincèrement de belles réussites et du champagne !

Mais si à un moment donné, vous manquez un virage serré, arrêtez-vous 5 minutes pour observer ce qui se passe autour, et sonder en vous ce qui fait du sens :

Quel chemin avez-vous le goût d’explorer ?

À quelle vitesse ?

Quelle pourrait être votre prochaine étape ? Avec qui ?

Que voulez-vous célébrer à la ligne d’arrivée ?